Oslo : le parc Vigeland et ses sculptures

Né en 1869, Gustav Vigeland de son nom original Adolf Gustav Thorsen était un sculpteur norvégien. Il a tenu une place importante parmi les sculpteurs en Norvège, aussi bien en termes de créativité et d’imagination que de productivité. On l’associe très souvent à l’installation Vigeland dans le Parc Frogner d’Oslo. Autre fait marquant : Vigeland a également réalisé le design du prix Nobel de la Paix.

 Formation et premiers travaux

 Issu d’une famille d’artisans, Vigeland vint à la capitale pour étudier la gravure sur bois dans une école locale. Toutefois, le décès brutal de son père le fit revenir dans sa ville natale de Mandal pour venir en aide à sa famille. Il revint à Oslo en 1888, alors déterminé à devenir sculpteur professionnel. Ses premières œuvres attirèrent l’attention de Brynjulf Bergsilen qui lui prodigua une formation pratique ainsi que son soutien dans sa carrière professionnelle. L’année suivante, il exposa sa première œuvre du nom de Hagar et Ishmael. Dans les années 20, il adopta le nom de famille Vigeland en référence à l’endroit où il avait brièvement vécu après la mort de son père.

 De 1891 à 1896, Vigeland voyagea énormément à l’étranger comme à Copenhague, Paris, Berlin ou encore Florence. Ces voyages lui permirent de fréquenter des ateliers d’autres artistes comme Auguste Rodin en France ou des ateliers d’œuvres de renaissance en Italie. C’est durant ces années qu’il trouva ses principaux thèmes d’inspiration pour ses travaux, à savoir la mort et la relation entre homme et femme. Il tint ses premières expositions en Norvège en 1894 et 1896 qui lui valurent certaines critiques très positives.

 Premières œuvres publiques

 En 1902, Vigeland fut engagé pour procéder à la restauration de la cathédrale Nidaros de Trondheim. Le contact qu’il eu avec la thématique médiévale lors de ses travaux fut naître en lui une nouvelle source d’inspiration : la dragon, à la fois symbole de pêché et de force de la nature contre l’homme. De retour à Oslo, il obtint un atelier où travailler au sein-même de la ville.

 Considéré alors comme le sculpteur le plus talentueux de Norvège, Vigeland reçut plusieurs commandes de statues et de bustes de grands compatriotes tels que le dramaturge Henrik Ibsen et le mathématicien Niels Henrik Abel.

 Au début du XXème siècle, Vigeland présenta un modèle de fontaine monumentale en gypse qui, d’après le conseil municipal de la capitale, devait embellir la place et faire face au Parlement National. Si cette œuvre fut bien accueillie, quelques désaccords surgirent quant au lieu exact de son emplacement.

La construction de la fontaine fut par conséquent repoussée jusqu'à ce que l’emplacement définitif soit finalement décidé. Pendant ce temps de battement, Vigeland agrandit son projet original en y ajoutant divers groupes de sculptures et, en 1919, une haute colonne de granite.

Installation Vigeland

En 1921, le vieux bâtiment abritant l’atelier du sculpteur fut démoli pour faire face à une bibliothèque. En contrepartie, le conseil municipal d’Oslo construit un nouvel édifice servant à la fois d’atelier et de domicile pour Vigeland. Celui-ci sera d’ailleurs changé en musée après le décès du sculpteur. Vigeland s’engagea en échange de ce nouvel édifice à offrir à la ville tout son travail qu’il s’agisse de sculptures, dessins ou modèles.

3 ans plus tard, le sculpteur se rendit à Kirkeveien pour un nouveau projet dans le Frognerpark, emplacement élu définitif pour accueillir la fontaine source de désaccords il y a quelques années auparavant. Ce projet devint l’œuvre majeure de Vigeland : le sculpteur créa 650 statues et dessins pour ce parc qui sont toujours en exposition permanente sous le nom de Vigelandsandlegget (« installation de Vigeland » en norvégien). Les sculptures du parc sont réalisées en granit et en bronze. Aujourd’hui, avec plus d’1 million de visiteurs annuels, le parc figure comme l’une des premières attractions de Norvège.

Sculpture

Branche des arts plastiques, la sculpture consiste en la modélisation en trois dimensions dans divers matériaux (argile, pierre, métal, céramique, bois etc.) qui se sont diversifiés au fil du temps. Nous vous proposerons donc de découvrir plusieurs artistes dans le domaine de la sculpture dans ces différents matériaux.

En effet, l'on a tendance à penser à la pierre lorsque l'on évoque l'art de la sculpture ; pourtant elle est loin d'être la seule matière utilisée, ce que nous découvrirons au fil de nos articles de cette rubrique.

 

Découvrir Vigeland et son parc dédié